Kelemploi le portail de l'emploi à La Réunion.

Le métier de la semaine : missions, formations, rémunérations

thumb-article

Gendarme

La gendarmerie départementale comprend :
des unités territoriales

Le groupement est l'échelon de commandement de la gendarmerie départementale au niveau d'un département. Le groupement est subdivisé en compagnies. En règle générale, on trouve une compagnie de gendarmerie départementale par arrondissement. Commandées par des officiers, les compagnies sont divisées en brigades territoriales réparties sur le territoire selon une logique de proximité. Les brigades territoriales peuvent fonctionner de manière autonome ou être organisées en communautés de brigades. Chaque communauté de brigades est composée d'une brigade chef-lieu de communauté et d'une ou plusieurs brigades.

des unités spécialisées ou à dominante
L'action des unités territoriales est complétée par celle de diverses unités à vocation particulière :
- les unités de recherches : (brigades de recherches, brigades départementales de renseignements et d'investigations judiciaires, sections de recherches). Ces unités se consacrent exclusivement à la police judiciaire. Elles assistent les brigades territoriales et prennent à leur charge les enquêtes nécessitant une technicité particulière ou une grande disponibilité ;
- les pelotons de surveillance et d'intervention Implantés dans les zones les plus sensibles au plan de la délinquance, ils sont rattachés à une compagnie et sont chargés :
A de renforcer, rapidement et à tous moments, sur leur demande, les brigades appelées sur les lieux d'un crime ou d'un délit, d'un incident ou accident, ou de tout autre événement troublant l'ordre public;
A d'assurer, hors le temps de ces interventions, des missions de surveillance générale, de jour et de nuit, en complément des services effectués par les brigades territoriales pour optimiser la couverture territoriale ;

- les premières brigades de prévention de la délinquance juvénile ont été créées en 1997. Leur vocation principale est dissuasive et préventive. Elles interviennent en priorité dans les zones périurbaines sensibles où la gendarmerie a la charge exclusive de l'exécution des missions de sécurité publique et privilégient le contact régulier avec les mineurs en difficulté;

- les unités de sécurité du réseau routier (escadrons départementaux de sécurité routière, brigades motorisées et pelotons d'autoroutes);

- les unités de montagne (pelotons de gendarmerie de haute montagne et pelotons de gendarmerie de montagne) ;

- les sections aériennes (équipées d'hélicoptères).