Kelemploi le portail de l'emploi à La Réunion.

Le métier de la semaine : missions, formations, rémunérations

thumb-article

Dessinateur industriel

Les dessinateurs industriels ont pour mission de représenter et de définir les pièces mécaniques à fabriquer en respectant au maximum les attentes des concepteurs et des opérationnels. Leurs tâches consistent à :

Faire les croquis de la pièce mécanique selon le cahier des charges
Élaborer les plans, les schémas ou les dessins (2D ou 3D) avec les vues, les sections, les coupes de la pièce
Rédiger la documentation et les notes
Collaborer avec les chefs de projet et les sous-traitants
Suivre le montage et les essais des prototypes
Éventuellement animer une équipe de dessinateurs

Les dessinateurs industriels travaillent principalement au sein de bureaux d'études spécialisées, de cabinets d'architectes ou dans des services " industrialisation " ou " développement produit " d'entreprises industrielles du secteur automobile, aéronautique ou électronique, par exemple. L'ordinateur est devenu leur principal outil de travail (Conception Assistée par Ordinateur).
Les dessinateurs industriels débutants vont commencer leur carrière avec un salaire moyen de 28 k€. Une fois expérimentés, ils pourront percevoir une rémunération comprise entre 28 et 35 k€.

Il est important que le dessinateur industriel ait des compétences :

En informatique : bureautique, logiciels de CAO (Catia V4 ou V5, Autocad ou Solidworks), logiciels de DAO, logiciels 3D (PDS, PDMS)
En gestion : pour l'établissement des prix et des devis
En normes et réglementations
Dans les matériaux utilisés par le secteur d'activité dans lequel il évolue

Le dessinateur industriel doit aussi démontrer les aptitudes suivantes :

Méthode et rigueur
Observation et précision
Curiosité d'esprit
Perception de l'espace
Sens de l'esthétique
Compréhension de l'anglais

Les employeurs privilégient au bac pro (étude et définition de produits industriels) les bac +2 tels que le BTS conception de produits industriels, le BTS mécanique et automatismes industriels, le DUT génie mécanique et productique ou encore le DUT organisation et génie de la production.